Ducati Panigale V4 S – 2018 – rear / arrière

Ducati Panigale V4 : 214 CV via 4 cylindres Desmosedici Stradale tecnologia della MotoGP

31/01/2018 - ELJ Team Principal DESIGNMOTEUR - Moto -

Un soir de novembre, à Milan au salon Esposizione Internazionale Ciclo Motociclo e Accessori (EICMA) 2017, les Italiens de la maison Borgo Panigale ont présenté leur nouvelle moto hypersportive. La nouvelle et inédite moto signée Ducati dénommée Panigale V4 marque un nouveau et important chapitre de l’Histoire de Ducati. La Panigale V4 est la première moto de série Ducati équipée d’un moteur 4 cylindres, dérivé du Desmosedici de la MotoGP. Un matin de janvier 2018 sur le circuit de Valence, la moto a roulé. Présentation.

Design Ducati Panigale V4



La Panigale V4 remplace l’iconique 1299 Panigale et améliore ses performances et s facilité de pilotage. Développée en étroite collaboration avec Ducati Corse, elle est le fruit du savoir-faire et de la technologie du monde racing. C’est la moto la plus proche d’une MotoGP. La nouvelle Panigale V4 a un design redéfini, un nouveau moteur, une partie-cycle d’avant-garde et une électronique innovante.

Élégant, musclé, technologique. Voilà la synthèse du style de la nouvelle Panigale V4. Le « Centro Stile Ducati » a façonné le caractère de la moto et ses performances selon, pour Ducati, les références de l’élégance sportive italienne : des surfaces larges et douces, interrompues par quelques lignes décisives.

L’intégration des composants, l’idée de puissance et la fonctionnalité sont les éléments dominants du style et de l’ensemble du projet. Le résultat est une moto raffinée et essentielle, conçue pour maximiser les performances.

Ducati Panigale V4 - 2018 - front / avant
Ducati Panigale V4 – 2018 – front / avant

175 kg annoncés à sec, 198 kg tous pleins faits (174 et 195 kg pour les S et Spéciale), la nouvelle V4 prend de l’embonpoint par rapport à la Panigale 1299 de 166,5 kg à sec et 190,5 kg tous pleins faits. Pour autant, la vivacité légendaire de la Flèche Rouge devrait être sauve grâce au nouveau châssis intégrant toujours le moteur.

Evolution de la structure monocoque, la partie avant du cadre en aluminium et en magnésium (4kg) serait plus compacte et plus légère, mais également plus rigide. Elle serait fixée aux culasses et sur la partie arrière, et les ingénieurs italiens seraient parvenus à conférer une certaine finesse au niveau de l’assise et du réservoir alu de 16 litres. Le bras oscillant est bien entendu composé d’aluminium lui aussi.

Ducati Panigale V4 - 2018 - side / profil
Ducati Panigale V4 – 2018 – side / profil
Ducati Panigale V4 S - 2018 - rear / arrière
Ducati Panigale V4 S – 2018 – rear / arrière

Côté partie-cycle, Ducati a retenu une nouvelle mouture de son cadre monocoque en aluminium qui se fixe directement sur les culasses du V4. A noter que son coloris gris le distingue de son prédécesseur. Il a été redessiné car le V4 ouvert à 90° est incliné de 42° vers l’arrière (comme sur la MotoGP) pour libérer de l’espace derrière la roue avant et ainsi loger le plus volumineux des radiateurs de refroidissement.


Panigale V4 – The character has taken shape

Elegant, muscular, technological: this is the essence of the style of the new Panigale V4. The most compact 4-cylinder of the segment and the curves and elegance of Italian sports bikes.



« La moto qui était en train de naître était de toute façon une Panigale : agile, belle, rouge, élégante, essentielle, vouée à la piste, comme toutes les illustres Superbike précédentes, de la 916 à la 1098, etc. Le choix de donner de la continuité à notre design a prévalu. C’est une stratégie que nous appliquons sur toutes nos motos, de manière transversale. »

« Nous devions d’abord réussir à faire une moto digne du nom Panigale sur le plan du design. Puis nous savions que le passage de 2 à 4 cylindres aurait provoqué, inévitablement, une augmentation des dimensions du moteur. Les Ducati, et les sportives en particulier, ont l’avantage d’être très petites vue de face parce qu’elles profitent de la compacité transversale du bicylindre en V. Nous avons ainsi pensé : voyons si nous sommes capables de dessiner une moto compacte et belle comme une Panigale malgré un moteur qui sera forcément plus volumineux. Résultat ? Notre moto 4 cylindres est encore la plus compacte du segment ! »

« L’aérodynamique a été le transfert de technologie qui a le plus influé sur notre travail. L’intégration a commencé dès les premières maquettes, pour essayer de comprendre, avec les personnes qui s’occupent du département aérodynamique de Ducati Corse, laquelle parmi celles-ci pouvait s’avérer la plus efficace. Nous avons continué naturellement de cette façon pendant tout l’affinage du modèle en argile, pour finir avec les résultats des tests dans la soufflerie aérodynamique et sur le circuit, suivis des modifications, certaines importantes, au style du carénage. »

Andrea Ferraresi, directeur du design, Ducati


Panigale V4 – Shaped by the wind

Shaped by the wind: testing the new Panigale V4 in the wind tunnel.

Moteur Ducati Panigale V4

Ducati Panigale V4 - 2018 - Desmosedici Stradale - view engine
Ducati Panigale V4 – 2018 – Desmosedici Stradale – view engine

‘We are proud to reveal this technological jewel that starts a new chapter in our company’s history, demonstrating its vitality and high level of investment in the development of new products. This engine also demonstrates the close collaboration between Ducati Corse and the group developing production motorcycles, and how much racing is able to develop technology that is then usable for the standard models.’

Claudio Domenicali, CEO Ducati Motor Holding


Desmosedici Stradale tecnologia della MotoGP

Le nouveau moteur Desmosedici Stradale a été conçu grâce à l’expérience acquise en MotoGP.

Le nouveau moteur V4 90°, basé sur l’expérience acquise en MotoGP où la performance du quadruple Desmosedici est au sommet de sa catégorie, a été conçu pour équiper les futurs modèles Ducati Supersport. En transférant la technologie de son moteur le plus puissant de la compétition à la production, Ducati offre à ses clients enthousiastes l’expérience acquise au fil des saisons du MotoGP.

Le bloc s’appelle Desmosedici Stradale et est destiné à devenir un jalon dans l’histoire de l’entreprise basée à Borgo Panigale, qui n’avait jamais équipé auparavant une moto sportive de série d’un moteur à quatre cylindres.

L’approche typique des compétitions se retrouve dans les valeurs extraordinaires de puissance et de couple : le V4 de 90° avec une cylindrée de 1103 cm³, le vilebrequin contrarotatif et les 4 soupapes par cylindre avec une distribution Desmodromique qui rejoint les 214 CV (157,5 kW) de puissance maximale à 13 000 trs/mn et 124 Nm (12,6 kgm) de couple maximal à 10 000 trs/mn.

Pour Ducati, la disposition à 90° de la V4 est l’expression la plus sportive de la motocyclette. Ce n’est pas un hasard si c’est la même solution que celle des moteurs MotoGP Desmosedici. La disposition à 90° V des vérins crée un équilibrage naturel des forces de premier ordre sans qu’il soit nécessaire de recourir à un arbre d’équilibrage pour éliminer les vibrations qui entraînent notoirement une augmentation du poids et de la puissance absorbée. En plus de cet avantage primordial, qui est extrêmement important pour la fiabilité et l’efficacité mécanique d’un moteur qui atteint des vitesses de rotation supérieures à 14 000 tr/min, il y en a d’autres qui font de la configuration choisie par Ducati la plus raffinée techniquement.

Under the hood Desmosedici Stradale

Ducati Panigale V4 - 2018 - Desmosedici Stradale - view in engine
Ducati Panigale V4 – 2018 – Desmosedici Stradale – view in engine

Le nouveau moteur est conçu autour du système Desmodromic, une caractéristique qui contribue à faire de Ducati le prototype le plus rapide de la catégorie reine des courses de moto. Avec ce moteur à haute rotation, le « Desmo » atteint sa valeur technique maximale, atteignant des niveaux de sophistication, de compacité et de légèreté jamais vus sur une Ducati.

Ducati Panigale V4 - 2018 - Desmosedici Stradale - view front engine
Ducati Panigale V4 – 2018 – Desmosedici Stradale – view front engine

Sur les motos de route, le vilebrequin tourne dans la même direction que les roues. En revanche, en MotoGP, le vilebrequin contre-rotation qui tourne dans le sens inverse est communément utilisé. La Desmosedici Stradale a emprunté cette solution technique pour compenser une partie de l’effet gyroscopique produit par les roues, ce qui rend le vélo plus agile et précis dans les changements de direction. Le vilebrequin en contre-rotation génère également un couple dû à l’inertie qui tend à abaisser le train avant lors de l’accélération et le train arrière lors du freinage, réduisant ainsi le phénomène de roulis.

Les manetons, décalés de 70° comme sur le Desmosedici GP, nécessitent un ordre de tir « Twin Pulse » pour générer une puissance facile à manipuler et optimiser la traction en sortie de virage (effet « Big Bang »). Grâce à cet ordre de tir, le Desmosedici Stradale produit un son unique et distinctif.

Ducati Panigale V4 - 2018 - Desmosedici Stradale - view top
Ducati Panigale V4 – 2018 – Desmosedici Stradale – view top

Le Desmosedici Stradale a été développé pour combiner les performances de course avec toutes les nécessités de la route.

Pour maximiser le couple moyen de gamme – si important pour le plaisir des motocyclettes sur les routes ouvertes à la circulation – et pour atteindre le couple et la puissance à des vitesses plus lentes, le moteur a une cylindrée supérieure à celle de la version MotoGP, soit 1 103 cm³. Il délivre une puissance de plus de 155 kW (210 ch) à 13 000 tr/min et un couple maximal de plus de 120 Nm (12,2 Kgm) de 8 750 à 12 250 tr/min en version Euro 4.

Ducati Panigale V4 - 2018 - Desmosedici Stradale - view inside engine
Ducati Panigale V4 – 2018 – Desmosedici Stradale – view inside engine

L’alésage de (81 mm) est le même que celui du moteur Desmosedici GP et correspond à la dimension maximale autorisée par les règlements MotoGP. Elle est également la plus élevée du segment des quatre cylindres supersport.

La course (53,5 mm) est plus longue par rapport au moteur Desmosedici GP afin d’obtenir un couple plus élevé sur route et de réduire la vitesse de rotation maximale du moteur. L’utilisation du même alésage que le moteur Desmosedici GP signifie que toute la dynamique des fluides (vannes, tuyaux d’admission, corps de papillon), qui constitue en fait le cœur du moteur où les performances sont générées, est également très similaire dans les deux unités d’entraînement.

La disposition en V4 90° rend le moteur extrêmement compact, permettant le centrage des masses et une meilleure intégration dans la moto. En effet, la Desmosedici Stradale a été insérée dans le véhicule avec la face avant des cylindres tournée de 42° par rapport au plan horizontal, comme sur les moteurs Ducati en MotoGP. Ceci optimise la répartition du poids, permet l’utilisation de radiateurs plus étendus et permet de déplacer le pivot du bras pivotant vers l’avant.
Son architecture génère également un équilibrage naturel des forces de premier ordre, sans le gain de poids et la perte de puissance d’un arbre d’équilibrage.

Les entonnoirs d’admission à hauteur variable optimisent le remplissage du cylindre à toutes les vitesses de rotation avec des avantages importants en termes de puissance et de maniabilité. Le système d’alimentation en carburant est ainsi complété par des corps de papillon ovales, chacun avec deux injecteurs: l’un au-dessous de la manette des gaz et l’autre au-dessus.

Ducati Panigale V4 - 2018 - Desmosedici Stradale - view up engine
Ducati Panigale V4 – 2018 – Desmosedici Stradale – view up engine

La fonctionnalité parfaite de la boîte à six rapports est renforcée par la Ducati Quick Shift EVO (DQS EVO), qui offre une évolution fondamentale: le passage des vitesses avec l’accélérateur ouvert. De plus, DQS EVO suit des logiques différentes pour monter et descendre. L’intégration avec l’embrayage à patin et le frein moteur (Engine Brake Control) garantit l’efficacité absolue du système même sur piste.

L’embrayage humide à commande progressive allie de manière optimale un couple élevé et le confort du conducteur. Dans des conditions de conduite compétitives, avec des rétrogradations brusques et un fort freinage moteur, l’embrayage à pantoufles compense la perte de stabilité de l’arrière, offrant un excellent contrôle tout en freinant profondément dans les virages.

Ducati Desmosedici Stradale – the sound of a new era

The Ducati Desmosedici Stradale is born from the heart of the Ducati Desmosedici GP and now is ready to turn its power and excellence into pleasure for all roadgoing sportbike riders and track-day enthusiasts. Unique, light, compact, technically advanced, with an unmistakable sound. An engineering masterpiece, capable of bringing together the smooth power delivery of its V4 with the racing attitude and the strength more of its 210 Cv.

« Nous avons décidé de le mettre en valeur en tant que trait exclusif des Ducati, en le montrant aussi quand la moto est « habillée ». Un choix qui a permis de rendre le carénage dans l’ensemble plus compact. Nous avons réussi à créer, vue de face, une moto qui, tout en ayant un moteur à 4 cylindres, présente les mêmes volumes d’une Panigale bicylindrique !

Légèreté et compacité sont des concepts sur lesquels nous misons toujours, même dans les plus petits détails. C’est une manie. Tout comme vouloir montrer avec orgueil la mécanique qui se trouve sous le vêtement. Si nous avions la possibilité de réaliser nos Superbikes sans carénages, ou avec les carénages transparents, nous le ferions. »

Andrea Ferraresi, directeur du design, Ducati


L’électronique de commande de la nouvelle Panigale V4 utilise les données de la plateforme inertielle à 6 axes (6D IMU) pour capturer et enregistrer des informations extrêmement complètes.

L’échappement racing en titane Ducati Performance forgé par Akrapovič élève la puissance maximale jusqu’à 226 CV, non homologué pour une utilisation sur route, livrée sur la Panigale V4 Speciale.

Cette livrée spéciale s’inspire de celle de la 1199 Panigale Tricolore. Une sorte d’hommage. Nous avons proposé de nouveau les mêmes choix de couleurs, les mêmes coupes nettes, le porte-numéro latéral bordé de noir et les filets verts fuselés : ils semblaient être parfaits pour la Panigale V4 aussi. Entre parenthèses : les livrées spéciales de caque nouvelle Superbike Ducati sont toujours réalisées par le même designer…question de superstition.

Andrea Ferraresi, directeur du design, Ducati

Brembo Brakes



À cette époque, Brembo travaillait sur Stylema, un nouvel étrier révolutionnaire à sa façon et en mesure d’améliorer les caractéristiques déjà excellentes des étriers Brembo. Stylema est un étrier en aluminium avec 4 pistons (30 mm de diamètre) et un entraxe de 100 mm qui permet à la Ducati Panigale V4 de bénéficier de légèreté, performance et constance au freinage, ce qui exalte la sportivité et le design.

« Stylema est le meilleur étrier jamais produit par Brembo pour une moto de série. Les avantages qu’il garantit sont si importants que nous avons voulu les associer à une excellente moto super sportive. Il fallait une moto révolutionnaire qui fera encore parler d’elle durant les prochaines années. Nous l’avons trouvé, c’est la Ducati Panigale V4 et nous sommes fiers d’avoir contribué à sa réalisation. »

Paolo Magri, Directeur Business Unit Moto, Brembo

STYLEMA by Brembo

STYLEMA – Brembo redefines the concept of performance

Pirelli

L’étroite collaboration entre Ducati et Pirelli a permis de développer la nouvelle Panigale V4, la toute première moto équipée de série des tous nouveaux pneus Pirelli DIABLO Supercorsa SP 120/70 ZR17 à l’avant et 200/60 ZR 17, taille inédite à l’arrière sur une moto de série. La dernière version du DIABLO Supercorsa SP dans la nouvelle taille 200/60 ZR 17, déjà amplement utilisée en slick dans le championnat du monde FIM Superbike, creuse un fossé entre les générations de pneus replica racing.

Le profil innovant de la nouvelle taille du pneu arrière améliore la répartition de la pression sur l’empreinte au sol, ce qui permet de prendre un maximum d’angle dans les virages. En outre, il exploite au mieux les avantages des bandes de roulement bi-gomme utilisées qui adoptent sur l’épaulement le même mélange SC2 utilisé pour les produits racing slick, offrant l’adhérence au sol typique d’un mélange de compétition garantissant à la fois solidité et polyvalence ; deux atouts nécessaires à une utilisation sur route. Pour travailler en harmonie totale avec le pneu arrière, le pneu avant a aussi bénéficié d’une nouvelle étape importante dans son développement. Tout ce qui concerne la conduite et a trait à la manœuvrabilité, des retours au pilote à la solidité en appui en passant par le sentiment de sécurité et le pronostic des pertes d’adhérence, a été optimisé en réalisant un nouveau profil avant, avec une tringle légèrement augmentée par rapport à la version précédente du produit.

La nouvelle conception des géométries des produits semi-ouvrés et des nappes ceinture a ainsi permis d’établir de nouvelles références absolues en matière d’agilité et de manœuvrabilité liées à une performance totalement racing. Enfin, le nouveau dessin de la bande de roulement du DIABLO™ Supercorsa SP présente une nouvelle géométrie du « flash » visant à l’optimisation du rendement sur circuit en améliorant l’usure, et des largeurs réduites des sculptures expressément conçues pour assurer un soutien adéquat aux poussées latérales supérieures.


Panigale V4 – A new opera

A new symphony of all-Italian performance and emotion. The Panigale V4, with 1103 cm3 displacement and 214 HP, is set to become the benchmark for production-line super sports bikes. Watch its first lap on the Mugello racetrack.


Source et images :
Ducati

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *