Porsche 935 - 2018 - side-face / profil

Porsche 935 : Alles Gute zum 70. Geburtstag. 700 ch. Boxer biturbo racing RennSport car

28/09/2018 - ELJ Team Principal DESIGNMOTEUR - Auto -

Porsche a présenté, telle une jolie surprises pour les fans de la marque, la nouvelle 935 lors du rassemblement ‘Rennsport Reunion VI’ sur le circuit Laguna Seca, en Californie. Doté d’une carrosserie rappelant celle de la légendaire Porsche 935/78, ce véhicule de compétition de 700 ch. sera produit en 77 exemplaires. Cette sportcar est destinée aux événements de clubs Porsche et aux sessions privées sur circuit. La tech châssis et moteur de la ,RennSport’ 935 est basée sur la 911 GT2 RS. Ingénieurs et Designers du Team Porsche n’ont ainsi pas eu à suivre les règles habituelles et ont bénéficié d’une grande liberté de développement. Présentation !

Porsche 70. Geburtstag

Heritage Porsche 935/78

La Porsche 935 était une voiture de course du constructeur automobile allemand Porsche. Présentée en 1976 comme la version d’usine de la Porsche 911 turbo préparée pour les règles du FIA-Groupe 5, elle était une évolution de la Porsche Carrera RSR 2.1 turbo prototype, la deuxième place au classement général des 24 Heures du Mans 1974.

En 1978, une ultime version de la 935 fut développée, la 935/78, destinée uniquement au Mans.

La capacité a été portée à 3.2L, portant sa puissance à 750 ch, jusqu’à 845 ch.

Le poids, moins important sur la ligne droite du Mans, doit être de 1030 kg maintenant. Comme cette piste, comme la plupart des autres, se déroulait dans le sens des aiguilles d’une montre, le siège du pilote a été déplacé vers la droite pour une meilleure répartition du poids et une meilleure visibilité dans les virages à droite, tel les fameux Dunlop, Tertre Rouge et Mulsanne, fut l’autre particularité du modèle 1978.

La boîte de vitesses a été montée à l’envers pour réduire l’angle des arbres d’entraînement.

Comme les règles ne limitaient pas l’extension vers l’avant des dispositifs aérodynamiques arrière, Porsche a même ajouté des carénages aux portes, comblant l’écart entre les ailes avant et arrière. Celles-ci ont été raccourcies plus tard, ne couvrant que le tiers avant des portes.

https://www.instagram.com/p/BlqGit6H6r9/

En raison de sa carrosserie de teinte blanche et de sa forme de longue queue, de baleine, optimisée pour un faible frottement, le 935/78 était souvent surnommé ‘Moby-Dick’.

https://www.instagram.com/p/Blug1ygncQy/

Avec cette version, le duo de pilotes Jochen Mass et Jacky Ickx remporte la course d’essai, les 6h du circuit rapide de Silverstone, la pole (Time: 1:22,38) et le meilleur tour (Time: 1:23,98).

Aux 24 Heures du Mans 1978, la 935 se qualifie troisième, à peine battue par une Renault Alpine et une Porsche 936, victorieuse, type barquette reprenant nombre d’éléments de la Porsche 917 qui s’est illustrée notamment aux 24 Heures du Mans 1970 et 1971. 

Par rapport à 1976, les temps au tour étaient de 15 secondes plus rapides maintenant.

Avec le nouveau moteur 3.2L, c’était la voiture la plus rapide de la ligne droite au Mans à 367 km/h, dépassant les prototypes de Renault Alpine ainsi que la 936, puisque ces voitures du Groupe 6 avaient des moteurs 2.1L d’un peu plus de 500 ch, soit l’équivalent des moteurs 3.0L classiques.

Des répliques de voitures privées non fabriquées en usine reprenant le style de carrosserie de 1977 et de la ‘Moby Dick’ ont été mise en place en DRM (Deutsche Rennsport Meisterschaft) et IMSA (International Motor Sports Association ) dans les années suivantes par les Teams Joest Racing, Moretti Racing & John Fitzpatrick Racing.

Design Porsche 935

Porsche 935 - 2018 - reveal
Porsche 935 – 2018 – reveal

“This spectacular car is a birthday present from Porsche Motorsport to fans all over the world.”

“Because the car isn’t homologated for any series, engineers and designers didn’t have to follow the usual rules and thus had freedom in the development.”

Dr. Frank-Steffen Walliser, Vice President Motorsport and GT Cars for Porsche AG
Porsche 935 - 2018 - reveal studio photo
Porsche 935 – 2018 – reveal studio photo

Basée sur la 911 GT2 RS (,RennSport’), la voiture de sport de haute performance homologué route la plus récente de Porsche.

Comme son prédécesseur historique, la majeure partie de la carrosserie a été remplacée ou complétée par des pièces en polymère renforcé de fibres de carbone (CFRP).

Avec son arrière allongé et profilé, la nouvelle Porsche 935 mesure 4,87 m de long. La largeur de la voiture type clubsport est de 2,03 m.

Design extérieur Porsche 935

Porsche 935 - 2018 - front face / face avant
Porsche 935 – 2018 – front face / face avant

L’aérodynamique spectaculaire est une nouveauté et rend hommage à la Porsche 935/78 Le Mans, surnommée ‘Moby Dick’ en raison de sa forme allongée, de ses carénages massifs et de sa couleur de base blanche.. en fait, une livrée peinture à base d’eau Gris Agate ou livrée Martini.

Porsche 935 - 2018 - front side-face / profil avant
Porsche 935 – 2018 – front side-face / profil avant

Les passages d’air distinctifs des passages de roues sur les ailes avant, qui font également partie des caractéristiques du véhicule de course Porsche 911 GT3 R, augmentent l’effort d’appui sur l’essieu avant.

Mesurant 1909 mm de largeur sur 400 mm de profondeur, l’aile arrière favorise l’équilibre aérodynamique.

La ligne aérodynamique de cette 935 est le résultat d’un développement tout à fait nouveau.

Porsche 935 - 2018 - side-face / profil
Porsche 935 – 2018 – side-face / profil

De nombreux détails extérieurs sont un hommage aux véhicules à succès de l’histoire des courses automobiles de l’entreprise.

Les jantes aérodynamiques renforcées font écho à celles de la 935/78,

Porsche 935 - 2018 - rear side-face / profil arrière
Porsche 935 – 2018 – rear side-face / profil arrière

Les feux arrière LED sur les plaques d’extrémité des ailes arrière ayant été repris de la 919 Hybrid LMP1 de course.

Porsche 935 - 2018 - rear face / face arrière
Porsche 935 – 2018 – rear face / face arrière

Les rétroviseurs latéraux proviennent de l’actuelle 911 RSR, la 911 RSR gagnante du Mans, dont les embouts d’échappement en titane apparent sont calqués sur ceux de la Porsche 908 de 1968.

Design intérieur Porsche 935

Porsche 935 - 2018 - interior / intérieur
Porsche 935 – 2018 – interior / intérieur

Nombreuses références historiques sont également présentes dans le cockpit.

Le pommeau du levier de vitesses est en bois lamellé-collé et rappelle les voitures de course Porsche qui ont marqué l’histoire du sport automobile comme la 917 et la 909 Bergspyder ainsi que la super sportive Carrera GT.

Le volant en fibre de carbone et l’écran couleur derrière lui ont été repris de la 911 GT3 R 2019.

Une cage de sécurité massive combinée à un siège baquet de course, signé Recaro, et un harnais de sécurité six points assurent une sécurité maximale. Et un deuxième siège pour un passager est disponible en option.

Moteur Porsche 935

Porsche 935 - 2018 - top view
Porsche 935 – 2018 – top view

La Porsche 935 new gen est propulsée par un moteur Boxer 3.8L à six cylindres à plat / flat-6, biturbo, à la pointe de la technologie, identique à l’unité haute performance montée sur la 911 GT2 RS.

Flat-6 ? Boxer engine ?

Un moteur à plat (flat, en anglais) ou Boxer, ou cylindres disposés en V à 180°, est un moteur à pistons dans lequel les cylindres et pistons sont sur un même plan généralement horizontal, normalement en nombre pair, disposés de part et d’autre opposés du vilebrequin. Le terme « boxer » fait référence aux mouvements des pistons, semblables à celui d’un boxeur.

Ce type de moteur Boxer est inventé et breveté en 1896 par l’ingénieur allemand Carl Benz, et repris entre autres en 1938 par Ferdinand Porsche (fondateur de Lohner-Porsche vers 1900, Daimler-Mercedes-Benz en 1926, Porsche en 1931, et Volkswagen en 1937) pour ses mythiques Volkswagen Coccinelle 4 cylindres à plat, Porsche 356 4 cylindres à plat, et Porsche 911 6 cylindres à plat (flat-6).

Under the hood Boxer 3.8L

La 991 GT2 RS est propulsée par un moteur 3.8L biturbo 6 cylindres à plat et turbocompressé qui développe une puissance maximale de 700 ch. à 7 000 tr/min et 750 Nm, et présenté comme la Porsche 911 la plus puissante jamais construite.

  • Hubraum: 3.800 cm3
  • Leistung: 700 PS bei 7.000 1/min Max.
  • Drehmoment: 750 Nm bei 2.500 – 4.500/min
  • Höchstgeschwindigkeit: 340 km/h
  • Beschleunigung 0–100 km/h: 2,8 s
  • Durchzugsbeschleunigung 100–200 km/h: 5,5 s
  • Beschleunigung 0–200 km/h: 8,3 s
  • Beschleunigung 0–300 km/h: 22,1 s
Porsche 911 GT2 RS - 2017 - engine Boxer 3.8L Biturbo
Porsche 911 GT2 RS – 2017 – engine Boxer 3.8L Biturbo

,Beim neuen 911 GT2 RS ermöglicht konsequenter Leichtbau eine außerordentliche Performance.

Das Leistungsgewicht liegt bei nur 2,85 kg/kW (2,1 kg/PS) – athletisch definiert. Entscheidend sind dafür die eingesetzten Leichtbaumaterialien.’

Moteur biturbo 6 cylindres opposés à plat en porte-à-faux arrière avec technologie 4 soupapes, de gros turbocompresseurs à géométrie variable et un nouveau système de suralimentation, injection directe d’essence (DFI) et VarioCam Plus, qui est un système deux-en-un de calage variable des arbres à cames et de la levée des soupapes d’admission.

La puissance de la nouvelle Porsche 935 est transférée aux roues arrière de 310 millimètres de large par l’intermédiaire d’une transmission à double embrayage Porsche Doppelkupplung (PDK) à sept rapports avec supports rigides.

Tout comme sur les modèles de série tels que les 911 GT2 RS et GT3 RS, on passe les vitesses à l’aide de palettes de changement de vitesses bien placées sur le volant.

Châssis Porsche 935

Typique de la 911, la répartition du poids assure une excellente traction et d’excellentes performances de freinage.

Essieu avant : type McPherson, bras de suspension forgés, rigidité optimisée avec des roulements à rotule hautes performances, écrous de roue centraux ; amortisseurs de compétition à 3 voies, biellette renforcée, assistance de direction électromécanique avec démultiplication variable, barre antiroulis à lame

Essieu arrière : type McPherson, bras de suspension forgés, rigidité optimisée avec des roulements à rotule hautes performances, écrous de roue centraux, assistance de direction électromécanique avec démultiplication variable, barre antiroulis à lame

Les étriers de course monoblocs à six pistons en aluminium sur l’essieu avant sont combinés à des disques de frein en fer ventilés et rainurés d’un diamètre de 390 mm. L’essieu arrière est équipé d’étriers à quatre pistons et de disques de 355 mm.

Les étriers de frein sont de type compétition monoblocs à six pistons en aluminium avec ressorts antiretour, disques de frein en acier à ventilation interne, plaquettes de compétition, conduits de refroidissement optimisés.

Trains roulant sur Essieu avant :

  • jantes forgées en alliage léger monoblocs,
  • 11.5J x 18 déport 15.3 avec écrou central,
  • pneus de transport Michelin 29/65-R18

Trains roulant sur Essieu arrière :

  • jantes forgées en alliage léger monoblocs,
  • 13J x 18 déport -10 avec écrou central,
  • pneus de transport Michelin 31/71-R18

Comme la 911 GT2 RS, la 935 de 1380 kg est équipée d’un PSM (Porsche Stability Management) avec antipatinage et d’un système de freinage antiblocage (ABS).

Grâce à ce que l’on appelle un aiguillage cartographique, ces systèmes d’assistance peuvent être réglés séparément ou complètement désactivés en fonction de la situation de la voie.

Source et images :
Porsche

IRL Porsche 935

https://www.instagram.com/p/BoPnDkaHvNS/?taken-by=porsche_malone
https://www.instagram.com/p/BoPkAJcnAOP/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *