F1 2019 - RENAULT F1 TEAM R.S.19 - top front view

R.S.19 : 2019 Renault F1 Team [E-Tech 19 bloc hybride 1.6L V6 Turbo]

12/02/2019 - ELJ Team Principal DESIGNMOTEUR - Sport -

Endstone, 11.30, UK. Viry-Châtillon, 12h30, FR. Renault F1 Team vient de présenter la livrée de sa monoplace R.S.19 engagée en championnat de F1 saison 2019. Débrief.

Renault F1 Team 2019

L’éecurie Renault Sport, (re)devient avec l’intitulé « Renault F1 Team » et a donc présenté ce mardi ses projets pour poursuivre sa participation en Championnat du Monde FIA de Formule 1. Depuis son retour en tant que constructeur à part entière en 2016, Renault a réalisé d’importants progrès chaque saison.

« Chez Renault, nous sommes des passionnés de sport automobile. Notre histoire en F1 dure de manière presque ininterrompue depuis plus de quarante ans.



La F1 est un spectacle et un divertissement, mais surtout le plus haut niveau de compétition qui soit en sport automobile.



Cette passion pour la F1 est à la fois une métaphore de la combativité, de la détermination, de la résilience et du progrès à travers les incessantes innovations inspirant la discipline.



Si cette passion doit être tempérée par une bonne dose de réalisme, la F1 fait sens pour Renault.



Il s’agit d’un laboratoire pour les technologies de nos futures voitures de série, comme le souligne la nouvelle dénomination du moteur, Renault E-Tech 19.



L’époque est vraiment exaltante pour faire partie de ce sport. »

Jérôme Stoll, Président de Renault Sport Racing

Depuis son retour il y a trois ans, Renault a fortement investi dans les installations techniques d’Enstone (Royaume-Uni) et de Viry-Châtillon (France).

Outre-Manche, l’écurie a considérablement accru ses capacités de production avec de meilleures ressources en machines-outils, dont deux nouvelles machines Breton (from Italia), sa soufflerie, un banc d’essais de boîte de vitesses, l’agrandissement de son bureau d’études et la création d’une salle des opérations ultramoderne.

Les effectifs ont également augmenté d’environ 50% depuis 2016. À Viry, un banc moteur vient d’être rénové et est d’ores et déjà destiné au développement du groupe propulseur tout au long de la saison. En parallèle, un ambitieux programme de construction s’ouvre pour accueillir de nouvelles baies de montage moteur, le département fiabilité et les stocks automatisés d’ici l’an prochain.

« Le lancement de ces projets parallèlement à la compétition représentait un défi incroyable.

Cela l’était tout autant de boucler les chantiers prioritaires. La mise en service de ces investissements est une réussite formidable et je suis impressionné par la façon dont tout le monde s’est attelé à la tâche.

Cela s’est aussi traduit dans notre dynamique : neuvième avec 8 points en 2016, sixième avec 57 points en 2017 et quatrième avec 122 points l’an dernier.

Nous entamons notre campagne avec le but de continuer sur cette lancée. Cette fois, nous ne visons pas une position ou un capital précis de points à atteindre.

Je veux que l’équipe prolonge sa trajectoire ascendante vers les écuries de pointe. L’excellence moteur sera notre priorité à Viry tandis que la structure désormais en place à Enstone s’efforce d’améliorer saison après saison la compétitivité du châssis.

« 

Cyril Abiteboul, Directeur Général de Renault F1 Team

Design Renault F1 Team RS19

F1 2019 - RENAULT F1 TEAM R.S.19 - top front view
F1 2019 – RENAULT F1 TEAM R.S.19 – top front view
F1 2019 - RENAULT F1 TEAM R.S.19 - front-face / face avant
F1 2019 – RENAULT F1 TEAM R.S.19 – front-face / face avant
F1 2019 - RENAULT F1 TEAM R.S.19 - front wing / aileron avant
F1 2019 – RENAULT F1 TEAM R.S.19 – front wing / aileron avant

Triangles supérieurs et inférieurs en fibre de carbone, agissant sur un basculeur embarqué par un système à poussoir.

L’ensemble est relié à une barre de torsion et à un couple d’amortisseurs montés à l’intérieur de la partie avant de la monocoque. Pivots en aluminium et roues OZ Racing (from Italia) usinées en magnésium.

F1 2019 - RENAULT F1 TEAM R.S.19 - side front-face / profil avant
F1 2019 – RENAULT F1 TEAM R.S.19 – side front-face / profil avant
F1 2019 - RENAULT F1 TEAM R.S.19 - top view
F1 2019 – RENAULT F1 TEAM R.S.19 – top view

Monocoque composite moulée en fibre de carbone et aluminium en nid d’abeilles, produite par Renault F1 Team et conçue pour une résistance maximale et un poids minimal. Intègre le groupe propulseur Renault E Tech 19 comme élément autoporté.

F1 2019 - RENAULT F1 TEAM R.S.19 - rear side-face / profil arrière
F1 2019 – RENAULT F1 TEAM R.S.19 – rear side-face / profil arrière

Triangles supérieurs et inférieurs en fibre de carbone, agissant sur des ressorts de torsion et des amortisseurs en position horizontale au-dessus de la boîte de vitesse par l’intermédiaire d’un système de tirants. Pivots en aluminium et roues OZ usinées en magnésium.

Disques et plaquettes en carbone. Étriers Brembo S.p.A. Master. Maîtres-cylindres AP Racing.

F1 2019 - RENAULT F1 TEAM R.S.19 - rear face / face arrière
F1 2019 – RENAULT F1 TEAM R.S.19 – rear face / face arrière

Moteur Renault F1 Team RE19

F1 2019 - RENAULT F1 TEAM R.S.19 - rear face / face arrière - zoom
F1 2019 – RENAULT F1 TEAM R.S.19 – rear face / face arrière – zoom

Welcome / Bienvenue Renault E-Tech 19

La réglementation 2019 impose d’utiliser seulement en une année :

  • 3 moteur Internal Combustion Engine (ICE) V6 1.6L
  • 3 turbocompresseurs (Turbo)
  • 3 Motor Generator Unit – Heat (MGU-H)
  • 2 Motor Generator Unit – Kinetic (MGU-K)
  • 2 batteries (Battery)
  • 2 boîtiers de contrôle électronique (ECU)

Pour cette nouvelle année, l’équipe de Viry-Chatillon a décidé de changer l’architecture de son moteur, estimant que le bloc précédent avait atteint le maximum de ses possibilités.

Désormais dénommée E-Tech 19 (succédant au bloc R.E.18, donc pas de R.E.19) en référence à la dénomination commerciale du futur moteur hybride prévu pour la nouvelle Clio 5 hybride en préparation.

E-Tech 19 pour la Clio 5 Hybride

Sur l’établi des ingénieurs depuis 2011, le projet e-Tech animait déjà en 2015 le concept EO LAB et devait voir le jour en 2018. Un retard à l’allumage due aux désaccords avec Nissan – qui a étudié en parallèle l’architecture e-Power – et aux investissements à mettre.

Décliné en hybride (e-Tech Hybrid) et hybride rechargeable (e-Tech Plug in), ce système reposera sur une architecture unique comprenant un moteur 1.6 atmosphérique (comme en F1 donc), associé à boîte innovante et un peu crazy d’où un nom de ‘locobox’ en interne. La différence entre les deux architectures tient à la taille de la batterie : 1,2 kWh en hybride et 9,8 kWh en hybride rechargeable.

E-Tech 19 pour la F1 R.S.19

Le moteur de la F1 R.S.19 développe 950ch. et devra assurer, et ce, dès les prochains jours lors des essais de pré-saison.

Même si l’architecture évolue, il s’agit toujours d’un moteur hybride V6 à 90°, 24 soupapes (4 par cylindres), avec cylindrée de 1600 cm³, tournant à 15000 tr/min et doté d’un turbo (Turbocompresseur unique, pression illimitée estimée à 5 bars absolus)

Le dispositif de récupération d’énergie est toujours composé de deux éléments, le MGU-K de 120 kW (50000 tr/min maximum), peut récuperer 2 MJ/tour maximum, et du MGU-H peut reproduire 4 MJ/tour maximum.

Boîte de vitesse est semi-automatique, en carbone, à huit vitesses et marche arrière. Système ‘Quickshift’ pour maximiser le temps de passage des rapports.

Boîtier électronique standard MES-Microsoft.

Les premiers essais débutent dès la semaine prochaine, du 18 au 21 février sur le circuit Catalunya, puis du 26 février au 1er mars, à nouveau.

La première épreuve aura lieu en Australie le 17 mars avec le Grand-Prix à Melbourne pour inaugurer la saison 2019 de F1.

Source et images :
Groupe Renault
Renault Sport
Renault F1 Team

Source tech via Planète Renault et via l’Argus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *