Chevrolet Corvette C8 Stingray - 2019 - rear side-face / profil arrière

Chevrolet Corvette C8 Stingray : nouvelle ère avec moteur milieu arrière [LT2 V8 6.2L] de 495hp

01/08/2019 - Ewen LJ Team Principal DESIGNMOTEUR - Auto - ,

Lors du 18th july, ou du 19 juillet 2019, General Motors via Chevrolet a présenté, en direct, lors d’un grand évènement, la huitième génération de la Corvette. Dénommé sobrement C8. Version Stingray. Automobile à moteur 6.2L V8 positionné à l’arrière, et proposant quelques 495hp. Prenons un instant pour découvrir vraiment la nouvelle et inédite Chevrolet Corvettte C8.

Corvettte C8 reveal

Chevrolet Corvette C8 Stingray - 2019 - live reveal - logo
Chevrolet Corvette C8 Stingray – 2019 – live reveal – logo

Fondée en 1911 à Detroit, Chevrolet est l’une des plus grandes marques automobiles au monde. La Corvette le véhicule phrare de la marque.

The evening of July 18, 2019, in Orange County, California, and the world can watch the reveal via livestream

“Corvette has always represented the pinnacle of innovation and boundary-pushing at GM. The traditional front-engine vehicle reached its limits of performance, necessitating the new layout,”

“In terms of comfort and fun, it still looks and feels like a Corvette, but drives better than any vehicle in Corvette history. Customers are going to be thrilled with our focus on details and performance across the board.”

Mark Reuss, President, General Motors

La Chevrolet 2020 Corvette Stingray (C8) de Chevrolet est l’aboutissement de 60 ans d’expérimentation sur les moteurs intermédiaires. Si la Corvette de la huitième génération marque un bond en avant radical en termes de capacité par rapport à la septième génération, elle intègre également les leçons tirées d’exercices d’ingénierie antérieurs tels que les véhicules expérimentaux de recherche Chevrolet (CERV).

“As America’s most iconic performance nameplate, redesigning the Corvette Stingray from the ground up presented the team a historic opportunity, something Chevrolet designers have desired for over 60 years,”

“It is now the best of America, a new arrival in the mid-engine sports car class. We know Corvette can stand tall with the best the world has to offer.”

Michael Simcoe, vice president of Global Design, General Motors

Heritage Corvette

Chevrolet Corvette C8 Stingray - 2019 - live reveal - logo - heritage
Chevrolet Corvette C8 Stingray – 2019 – live reveal – logo – heritage

Le nom « Corvette », d’origine française, fut trouvé par Myron Scott, un photographe et directeur artistique alors assistant directeur du département des relations publiques de Chevrolet. Nom faisant référence à une catégorie de petit navire, léger et rapide, qui apparaît en France à la fin du XVIIe siècle.

Le logo original de Corvette représentait le drapeau américain entremêlé avec un drapeau contenant l’insigne de Chevrolet et une fleur de lys. La marque cherchait un nouveau symbole pour la Corvette. Voulant s’inspirer des origines suisses de Louis Chevrolet, fondateur de la marque, ils prirent un Drapeau suisse, la fleur de lys, symbole de la royauté, mais aussi de pureté et de paix. Le drapeau américain fut rapidement remplacé par un drapeau à damier.

La première Corvette, dénommée ‘solid-axle’, reste indissociable de l’image de l’Amérique des années 1950. Le premier exemplaire est construit le 30 juin 1953, couleur ‘Polo White’ avec une capote noire et un intérieur rouge. Il s’agit d’un petit roadster deux places en fibre de verre, doté d’un moteur à six cylindres en ligne Chevrolet de 3.9L développant 160 chevaux baptisé ‘Blue Flame’ et d’une boîte automatique à deux rapports.

En 1955, la voiture peut être commandée avec le 6-cylindres en ligne ou un small-block V8 de 4,3 L développant 195 ch. À partir de 1956, le bloc 6 cylindres est abandonné et seule la motorisation V8 est proposée avec un bloc 283 ci (cube inch).

Chevrolet Engineering Research Vehicle - heritage - 1959 CERV I - 1990 CERV III - 1964 CERV II
Chevrolet Engineering Research Vehicle – heritage – 1959 CERV I – 1990 CERV III – 1964 CERV II

Les automobiles Chevrolet Engineering Research Vehicle (CERV) est une série de voitures expérimentales Chevrolet.

Zora Arkus-Duntov, ingénieur, concepteur et pilote automobile de course Chevrolet, a commencé le développement du CERV I en 1959, et a commencé à travailler sur le CERV II en 1963.

Duntov a commencé chez GM le 1er mai 1953 et avec Ed Cole, ingénieur en chef de Chevrolet, à transformer son projet de petit bloc V8 en une technologie viable pour Corvette plus tard dans la décennie. Duntov est devenu le premier véritable ingénieur en chef de Corvette et a poursuivi l’aménagement du moteur central grâce à divers concepts, dont le CERV I, qui a débuté en 1960. Duntov l’a décrit comme « un design sans limite » et un « outil admirable » pour instruire Chevrolet sur « ce qu’il faut mettre en Corvette ».

CERV

Zora Arkus-Duntov, ingénieur de Chevrolet, concepteur et pilote de voiture de course, a commencé le développement du « CERV I » (Chevrolet Experimental Racing Vehicle) en 1959, qui a été présenté au public au Riverside International Raceway en novembre 1960, sous le nom « CERV I » (Chevrolet Experimental Research Vehicle).

Le CERV I a été équipé de sept combinaisons de moteurs différentes au cours de sa durée de vie, mais son moteur d’origine, un Chevrolet Small Block V8, et son châssis en aluminium léger.

En 1964, l’équipe de Duntov a lancé le CERV II, que Duntov et le directeur général de Chevrolet Semon « Bunkie » Knudsen envisageaient comme un challenger à Sebring, Le Mans et autres courses. Avec des convertisseurs de couple à l’avant et à l’arrière, le CERV II a utilisé le tout premier système à quatre roues motrices à moteur central, dont Duntov a obtenu le brevet.

Don Runkle, ingénieur en chef de Chevrolet, et Tony Rudd, de Lotus, ont discuté de la création d’une nouvelle voiture de démonstration pour démontrer leur expertise en ingénierie en 1985 et deviendrait CERV III.

Le projet deviendra le CERV III (Corporate Engineering Research Vehicle III), présenté en janvier 1986 au Salon de l’automobile de Detroit sous le nom de Corvette Indy.

En janvier 1990, un CERV III modifié a fait ses débuts au Salon international de l’automobile de Detroit. Le véhicule était alors équipé de 4 roues motrices, 4 roues motrices, 4 roues directrices et d’écrans CRT dans le poste de pilotage. Le véhicule a été dessiné par le chef du studio Chevy III, Jerry Palmer.

Le V8 central de la voiture est un bloc LT5 de 5.7L à double arbre à cames en tête et 32 soupapes de 5,7 litres, avec deux turbos et des modifications internes, ce qui lui donne 650 ch. et 888 Nm, et une vitesse maximale de 362 km/h.

La voiture était faite de fibre de carbone avec un revêtement en fibre de verre. Les autres caractéristiques de série comprennent un système de suspension active commandé par ordinateur, un système de freinage et d’antipatinage, une boîte automatique à six rapports, une transmission automatique à quatre roues motrices, une direction à quatre roues motrices et une architecture électrique entièrement multiplexée.

The most recent attempt at a mid-engine vehicle was the 1990 CERV III concept built in conjunction with Lotus to explore future levels of performance. CERV III, more of a road car than a track performer, was intended as a development vehicle to evaluate mid-engine structures. CERV III was powered by a 5.7L, 32-valve dual overhead cam Small Block V-8 with twin turbochargers. It produced 650 hp and 655 lb-ft of torque.

Zora Arkus-Duntov, qui a pris sa retraite de GM en 1975, a vu la disposition du moteur central avec le moteur situé à l’avant de l’essieu arrière comme la configuration optimale pour la répartition du poids, une excellente maniabilité et une visibilité vers l’avant. Malgré les avantages innés de l’agencement en termes de performances, sa mise en œuvre dans le schéma de fabrication en série s’est avérée problématique.

Les anciennes Corvette à moteur central ont été reléguées au rang de concept en raison de problèmes tels que les difficultés de refroidissement du moteur, l’espace limité pour les passagers et les bagages, le volume sonore et l’impossibilité de produire une version convertible.

Les progrès du développement, aidés par l’ingénierie assistée par ordinateur et la réalité virtuelle, ont aidé l’équipe actuelle de Corvette à tracer avec soin l’architecture de la Chevrolet Corvette Stingray 2020.

Les ingénieurs ont travaillé en équipe avec les designers pour s’assurer que la forme du véhicule répondait à tous les critères de performance nécessaires, tout en préservant l’héritage Corvette.

Le moteur central a toujours fait partie du projet de la Corvette. La Chevrolet Corvette Stingray 2020 de Chevrolet résulte la vision de milliers de personnes qui l’ont précédée et respecte les principes fondamentaux de performance, de fonctionnalité et d’accessibilité du projet Corvette.

Stingray ?

La Corvette Stingray Racer Concept Car est un concept-car privé qui a servi de base à la deuxième génération (C2) de Corvette Stingray. La voiture de course Stingray a été conçue par Pete Brock, le plus jeune designer à travailler chez GM à l’époque, Bill Mitchell, vice-président du style chez GM, et Larry Shinoda en 1959. La base de la Stingray était la Corvette SS de 1957, un projet de course mort-né. Le Stingray existe encore aujourd’hui avec un V8 de 327 ci (5.4L) à injection de carburant, produisant 375 ch.

La lignée de la voiture de série Sting Ray de 1963 peut être attribuée à deux projets GM distincts : Q-Corvette et, peut-être plus directement, le Sting Ray de course de Mitchell. Le projet Q-Corvette, lancé en 1957, envisageait une Corvette plus petite et plus avancée comme modèle coupé seulement, avec une boîte-pont arrière, une suspension arrière indépendante et des freins à disque aux quatre roues, les freins arrière étant montés à bord. Le style extérieur était intentionnel, avec des ailes à pointes, un long nez et une queue courte et cabochée.

Pendant ce temps, Zora Arkus-Duntov et d’autres ingénieurs de GM étaient devenus fascinés par la conception des moteurs intermédiaires et arrière. C’est au cours du développement du Corvair que Duntov a poussé la disposition du moteur central/arrière à ses limites dans le concept CERV I. Une Corvette à moteur arrière a été brièvement envisagée au cours des années 1958 à 1960, allant même jusqu’à une maquette grandeur nature conçue autour de l’ensemble du groupe motopropulseur monté à l’arrière de la Corvair, y compris son complexe V8 à plat refroidi à l’air comme alternative au V8 à refroidissement par eau habituel de la Corvette.

À l’automne 1959, des éléments du Q-Corvette et du Sting Ray Special seront intégrés au projet expérimental XP-720, qui a mené directement à la production de la Corvette Sting Ray 1963. Le projet XP-720 cherchait à améliorer l’habitabilité des passagers, à accroître l’espace pour les bagages et à offrir un roulement et une tenue de route supérieurs à ceux des Corvette précédentes.

Design Chevrolet Corvette C8 Stingray

Chevrolet Corvette C8 Stingray - 2019 - front-face / face avant
Chevrolet Corvette C8 Stingray – 2019 – front-face / face avant

Fidèle à ses racines aéronautiques et de course, le Stingray 2020 s’est inspiré des F22, F35 et autres avions de chasse modernes et des courses de Formule 1.

Chevrolet Corvette C8 Stingray - 2019 - design sketch
Chevrolet Corvette C8 Stingray – 2019 – design sketch

Design extérieur Chevrolet Corvette C8 Stingray

Chevrolet Corvette C8 Stingray - 2019 - front side-face / profil avant
Chevrolet Corvette C8 Stingray – 2019 – front side-face / profil avant

Le profil d’une voiture à moteur central est différent de celui d’une voiture à moteur avant, ce sont donc les détails de la C8 qui communiquent la continuité du design avec les Corvettes de la génération précédente.

Le nouvel emplacement du moteur est vraiment le point central du design de la voiture. C’est le cœur de cette Corvette de nouvelle génération et se présente comme un joyau dans une vitrine, visible à travers la grande vitre arrière.

Chevrolet Corvette C8 Stingray - 2019 - rear side-face / profil arrière
Chevrolet Corvette C8 Stingray – 2019 – rear side-face / profil arrière

Parmi les autres signatures classiques de Corvette adaptées à la Stingray, mentionnons une face avant distinctive, un pli horizontal classique, des ailes avant sportive et le positionnement caractéristiques des phares à deux éléments.

Chevrolet Corvette C8 Stingray - 2019 - front light / optique avant
Chevrolet Corvette C8 Stingray – 2019 – front light / optique avant

De grandes prises d’air sur les côtés soulignent les panneaux latéraux et les prises d’air, tandis que l’arrière est muni d’évents plus petits sous les feux arrière.

Chevrolet Corvette C8 Stingray - 2019 - rear light / optique arrière
Chevrolet Corvette C8 Stingray – 2019 – rear light / optique arrière

L’attention supplémentaire portée aux détails a permis d’optimiser l’apparence de chaque fil, tube, boulon et attache, semblable à ceux que l’on retrouve dans la conception moderne des supercar de compétition et des motos de course.

Chevrolet Corvette C8 Stingray - 2019 - engine / moteur - under the hood - top view - small block LT2 6.2L V8
Chevrolet Corvette C8 Stingray – 2019 – engine / moteur – under the hood – top view – small block LT2 6.2L V8

La soute arrière, entre le moteur et le pare-chocs, est assez grande pour ranger le panneau de toit amovible des modèles targa.

La C8 est la première Corvette de série avec deux réservoirs de carburant. Un changement plus subtil est que certains des échangeurs de chaleur de refroidissement du moteur de la C8 sont montés de chaque côté de l’avant. Toutes les Corvettes précédentes étaient équipées d’un radiateur centré.

Chevrolet Corvette C8 Stingray - 2019 - rear-face / face arrière
Chevrolet Corvette C8 Stingray – 2019 – rear-face / face arrière

Quatre embouts d’échappement sont situés aux extrémités extérieures du véhicule.

Design intérieur Chevrolet Corvette C8 Stingray

Chevrolet Corvette C8 Stingray - 2019 - design sketch - interior / intérieur

Un cockpit qui a non seulement migré vers l’avant de 16,5 pouces, mais qui enveloppe le conducteur, véhiculant le thème de la haute performance et de l’aéronautique.

Chevrolet Corvette C8 Stingray - 2019 - interior / intérieur
Chevrolet Corvette C8 Stingray – 2019 – interior / intérieur

À l’intérieur, l’instrumentation est 100 % numérique, le volant possède un méplat en haut et en bas.

Les climatiseurs verticaux et les évents ultra-minces minimisent la hauteur du tableau de bord, créant ainsi un intérieur bas et spacieux.

Les grilles de haut-parleur sont en acier et accueil un système audio Bose Performance Series.

Le cockpit a été conçu pour être centré sur le pilote conducteur, avec de nombreuses commandes montées sur la console centrale (connue sous le nom de sélecteur électronique de plage de transmission, ou ETRS) ainsi qu’un nouveau volant hexagonal.

Chevrolet Corvette C8 Stingray - 2019 - driving wheel / volant - zoom
Chevrolet Corvette C8 Stingray – 2019 – driving wheel / volant – zoom

Un nouveau volant de petit diamètre, à deux branches et à angle droit, qui permet une vue imprenable sur l’écran d’affichage de 12 pouces.

Chevrolet Corvette C8 Stingray - 2019 - seats / sièges
Chevrolet Corvette C8 Stingray – 2019 – seats / sièges

Châssis Chevrolet Corvette C8 Stingray

Chevrolet Corvette C8 Stingray - 2019 - side-face / profil
Chevrolet Corvette C8 Stingray – 2019 – side-face / profil

La structure de la Corvette s’articule autour du tunnel central. Cela permet à une structure légère et rigide de servir de base pour que le système de suspension fonctionne de manière optimale.

“Our mission was to develop a new type of sports car, combining the successful attributes of Corvette with the performance and driving experience of mid-engine supercars,”

Tadge Juechter, Corvette executive chief engineer

La toute nouvelle Corvette Stingray est construite avec une stratégie intelligente de matériaux mixtes, permettant des caractéristiques clés telles que :

Une structure principale solide, rigide et légère de six pièces en aluminium moulé sous pression, aussi connues sous le nom de Bedford Six, qui sont fabriquées chez GM Powertrain à Bedford, Indiana.

Ceux-ci minimisent le nombre de joints à l’intérieur du véhicule, ce qui donne une structure plus rigide.

La poutre de pare-chocs arrière courbée est en fibre de carbone, une première dans l’industrie, pour réduire le poids. Trunk tubs avant et arrière et tableau de bord moulés à partir d’un « flotteur » ultra léger en fibre de verre et d’une résine exclusive. Le matériau est si léger qu’il peut flotter dans l’eau, selon Chevrolet. Il fonctionne avec d’autres variantes de fibre de verre et de carbone pour réduire la masse et réduire le bruit et les vibrations.

“Thanks to sophisticated suspension geometry, tailored tire technology and exquisite attention to structural details, we have improved ride and handling,”

“No Corvette has ever felt so comfortable, nimble and yet completely stable.”

Tadge Juechter, Corvette executive chief engineer
Chevrolet Corvette C8 Stingray - 2019 - front wheel / jante avant
Chevrolet Corvette C8 Stingray – 2019 – front wheel / jante avant

La nouvelle Stingray est doté d’amortisseurs à ressorts hélicoïdaux qui lui confèrent des caractéristiques de roulement et de maniabilité. L’architecture du moteur central permet un système de direction court, droit et rigide, couplé à un système de direction électronique instantanée.

La nouvelle position assise place le centre de gravité de la voiture près de la hanche du conducteur.

C’est la première fois que Michelin utilise un pneu performance toutes saisons qui peut prendre un virage de près de 1G en voiture de sport.

245/45ZR-19 at the front & 305/30ZR-20 at the rear

Chevrolet Corvette C8 Stingray - 2019 - wheel / jante - brake / frein - tyre / pneu
Chevrolet Corvette C8 Stingray – 2019 – wheel / jante – brake / frein – tyre / pneu

Les freins standard sont des disques ventilés Brembo à quatre pistons de 320 mm de diamètre à l’avant et de 345 mm à l’arrière.

Z51 Performance Package

Z51 Performance Package ajoute une foule de nouvelles technologies à la C8 Stingray :

  • Suspension performante avec sièges à ressorts filetés à réglage manuel
  • Rotors de frein plus grands avec le logo Z51 sur les étriers
  • Refroidissement amélioré
  • Rapport de pont spécifique
  • Entrées de refroidissement des freins avant
  • Echappement performant

L’ensemble Z51 offre des freins améliorés et élargis, à 338 mm à l’avant et 351 mm à l’arrière.

Un différentiel électronique à glissement limité intégré à la boîte-pont qui module le couple entre les pneus arrière, permettant la stabilité du véhicule.

Un aileron avant divisé et un aileron arrière ouvert en deux parties qui ajoutent jusqu’à 180 kg d’appui (donwforce) tout en améliorant l’adhérence dans les virages.

Les modèles équipés d’amortisseurs magnétorhéologiques offrent également des réglages de suspension réglables.

Chevrolet Corvette C8 Stingray - 2019 - rear wheel / jante arrière
Chevrolet Corvette C8 Stingray – 2019 – rear wheel / jante arrière

Moteur Chevrolet Corvette C8 Stingray

Chevrolet Corvette C8 Stingray - 2019 - under the hood - top view - engine / moteur
Chevrolet Corvette C8 Stingray – 2019 – under the hood – top view – engine / moteur

Le centre de la C8 Stingray est le moteur V8 LT2 small block V8 de 6.2L de Chevrolet de nouvelle génération. Le seul V8 atmosphérique du segment. Le moteur de la C8 produit 495 chevaux et un couple de 637 Nm, équipée d’un échappement performant.

“Though now placed behind the driver, the LT2 gives the same visceral experience we all expect from Corvette,”

“The LT2 has been designed to deliver excellent low-end torque and high-end power to give thrilling pedal response at any RPM.”

Jordan Lee, GM’s global chief engineer of Small Block engines

Under the hood Chevrolet LT2 V8

Chevrolet Corvette C8 Stingray - 2019 - engine / moteur - small block LT2 6.2L V8
Chevrolet Corvette C8 Stingray – 2019 – engine / moteur – small block LT2 6.2L V8

Le V8 lui-même est assez familier. Comme son prédécesseur à moteur avant, sa puissance provient d’un V8 de 6.2L avec le même alésage (diamètre intérieur d’un cylindre) que le V8 à petit bloc original de 1955. Surnommé le LT2, la géométrie fondamentale de ce moteur et la plupart de ses pièces internes restent les mêmes que ceux du LT1. Ses dimensions d’alésage et de course sont inchangées, et le taux de compression de 11,5:1 est maintenu. En la plaçant au milieu de la voiture, le moteur s’exprime à l’arrière. Les collecteurs d’échappement, raccourci, sont en acier inoxydable et la C8 est équipé d’un système de lubrification à carter sec.

Chevrolet Corvette C8 Stingray - 2019 - engine parts / pièces moteur - small block LT2 6.2L V8
Chevrolet Corvette C8 Stingray – 2019 – engine parts / pièces moteur – small block LT2 6.2L V8

La position basse du groupe motopropulseur permet un centre de gravité bas pour une maniabilité optimale. La mise à jour la plus importante se trouve peut-être dans le système de lubrification et de ventilation. Pour la toute première fois, le Stingray de base utilisera un système d’huile à carter sec monté sur le moteur et trois pompes de récupération pour améliorer le rendement sur piste.

Lors d’un pilotage sur piste, le volume d’huile reste élevé afin d’éviter une diminution des performances. La capacité latérale du nouveau Stingray a été grandement améliorée, de sorte que le système de lubrification à carter sec de la LT2 a dû être redessiné pour offrir des performances moteur exceptionnelles même à des niveaux d’accélération latérale supérieurs à 1G dans toutes les directions.

Chevrolet Corvette C8 Stingray - 2019 - engine / moteur - top view - small block LT2 6.2L V8
Chevrolet Corvette C8 Stingray – 2019 – engine / moteur – top view – small block LT2 6.2L V8

La LT2 de prochaine génération est associé à la première boîte de vitesses à double embrayage à huit rapports de Chevrolet, qui offre des changements de rapports ultra-rapides et un excellent transfert de puissance.

Chevrolet Corvette C8 Stingray - 2019 - engine transmission
Chevrolet Corvette C8 Stingray – 2019 – engine transmission

Cette transmission est conçue de façon unique avec la technologie TREMEC pour offrir le meilleur des deux mondes : la sensation vive et directe d’une transmission manuelle et le confort de conduite haut de gamme d’une transmission automatique. La fonction de débrayage à double palette permet même au conducteur de déconnecter l’embrayage en tenant les deux palettes pour plus de contrôle manuel.

Les manettes de changement de vitesses permettent de choisir un rapport spécifique.

“The performance shift algorithms are so driver-focused, they can sense when you’re doing spirited driving — regardless of driving mode — and will hold lower gears longer for more throttle response.”.

Tadge Juechter, Corvette executive chief engineer

Les septièmes et huitièmes vitesses hautes permettent de rouler facilement sur de longues distances avec une faible sollicitation mécanique et une excellente économie de carburant.

Le nouveau small block V8 dispose d’une courbe de couple optimisée pour tirer parti des changements de rapports rapides.

Le système DCT (Dual clutch transmissions), à double embrayage, est couplé à un nouveau sélecteur électronique de portée de transmission. Avec ce levier de vitesses électrique, il n’y a pas d’interface mécanique entre le levier de vitesses et la transmission.

Dual Clutch Transmission – How it Works

Dual clutch transmissions, or DCTs, have become a popular transmission option for vehicle designers as they combine the gear efficiency of a manual, with the shifting ease of an automatic. Here is how they work. Dual Clutch transmissions contain the traditional elements of a manual and are driven by a twin, or dual clutch module. The manual elements include helical gears on parallel shafts to create different gear ratios, synchronizer systems to ease gear engagement, and an actuated shift fork system to select the appropriate gear ratio.
Chevrolet Corvette C8 Stingray - 2019 - design sketch - top view
Chevrolet Corvette C8 Stingray – 2019 – design sketch – top view

Le levier de vitesses électrique de la Corvette comprend deux boutons poussoirs pour la marche arrière et la marche avant et des boutons poussoirs pour le stationnement, le point mort et le mode manuel/bas. Le levier de vitesses a été conçu pour être plus attrayant et compact qu’un levier de vitesses standard.

La C8 Stingray bénéficie de la nouvelle plateforme de véhicules numériques de GM, une toute nouvelle architecture électronique qui permet l’adoption de la prochaine génération de technologies de l’entreprise. L’architecture minimise le câblage tout en permettant une transmission plus rapide des signaux entre les différents systèmes du véhicule et les écrans à plus haute résolution.

Un mode Z spécial (hommage aux Z06, ZR1 et Z51) est également monté sur le volant, ce qui permet d’activer rapidement des réglages de performance personnalisés.

Source et images :
General Motors
Chevrolet