Dakar 2020 Saudi Arabia - cover poster

Road to Dakar 2020 Saudi Arabia : programme du 5 au 17 janvier +Instant photos +Videos +Live #Dakar2020

05/01/2020 - Ewen LJ Team Principal DESIGNMOTEUR - Sport - ,

Jeddah, située sur les bords de la mer Rouge, entre l’Afrique et la péninsule Arabique, est la ville départ du rallye-raid Dakar 2020 Saudi Arabia à destination de Qiddiyah City, proche de la capitale Riyad. Ce rallye raid s’organise en 12 étapes pour un total de 78 000 km, dont
les 5000 km de spéciales qui se joueront à 75% sur du sable. Le Rallye-raid, un sport de pilotage et de navigation, sur route et hors piste, en tout terrain, et surtout du sable. Via ce post retrouvons une présentation du rallye-raid Dakar 2020, une présentation résumé de la géographie, les catégorie de véhicules Autos, Motos, Quads, SxS, Camions, du textes utiles essentiel synthétisé by D[M] ; ainsi que le programme des étapes, la carte animé des épreuves, un résumé le tout illustré des superbes Instant Photos et quelques vidéos utiles produit par France TV Sport. DESIGN[MOTEUR] SPORT met à disposition une plateforme web adapté mobile et grand écran, afin de suivre le direct live du Dakar 2020 représenté par plusieurs Timeline via Twitter #Dakar2020 à retrouver ici sur le dispositif site web dédié.

Heritage Dakar rallye raid

Si l’Endurance a « Le Mans », sur le circuit au Mans en France, il y a Le Petit Le Mans sur le circuit de Road Atlanta aux États-Unis, épreuve du championnat American Le Mans Series, qui reprend le terme Le Mans comme symbole de l’Endurance en course automobile. Ainsi, le Dakar est devenu le symbole du Rallye Raid en sport automobile.

En 1977, Thierry Sabine réalise à moto le rallye Abidjan-Nice, course organisée par Jean-Claude Bertrand qui réunit voitures traditionnelles, 4×4, motos et camions.

Thierry Sabine présente un projet d’un rallye immense qui traverserait l’Afrique. Il décide qu’il partirait de Paris, ville plus propice à une plus grande notoriété et à des retombées médiatiques importantes, pour se terminer à Dakar avec un transfert par la Méditerranée. La première édition réunissant 170 équipages s’élance de la place du Trocadéro le 26 décembre 1978 pour arriver à Dakar le 14 janvier 1979.

L’itinéraire varie d’une année à l’autre : pendant quelques années, il s’agit du Paris-Alger-Dakar car les participants partent par bateau de Sète pour arriver à Alger et ensuite traverser le Sahara Algérien. D’ailleurs, l’arrivée n’a pas lieu à Dakar certaines années : on retient l’édition du rallye de 1992, Paris-Le Cap, celle de 1994, Paris-Dakar-Paris, celle de 2000, Dakar-Le Caire, ou celle de 2002, Arras-Madrid-Dakar.

Au fil des éditions, le rallye se développe (603 véhicules s’alignent sur la ligne de départ en 1988 ; 3000 personnes accueillies chaque jour sur le bivouac en 2015 : concurrents, organisation, sponsors et médias2) et se professionnalise. Les conditions de navigation dans le désert restent parfois difficiles.

Amaury Sport Organisation annonce le 11 février 2008 que le Rallye Dakar 2009 se déroulera du 3 au 18 janvier, au Chili et en Argentine avec un départ et une arrivée à Buenos Aires

En réaction, les pays africains créent le Rallye Tout Terrain dénommé ‘Africa Eco Race’. D’anciens vainqueurs du Dakar se rallient à ce projet, qui se réclame plus proche de l’esprit de Thierry Sabine, mais moins médiatisé.

L’édition de lʼAFRICA ECO RACE 2020 « MONACO-DAKAR » sʼélancera sous les projecteurs monégasques pour 15 jours hauts en couleurs, tant au niveau du parcours quedes concurrents. Du 5 au 19 janvier, les concurrents traverseront le Maroc, la Mauritanie et le Sénégal avant de franchir la mythique arrivée au Lac Rose. Une aventure sportive et humaine qui testera les capacités d’endurance et les aptitudes à la navigation.

Pour son édition 2012, le Dakar devenu sud-américain traverse le Pérou pour la première fois. La logistique s’est étoffée au cours des éditions. Celle de 2018 comprend 1100 véhicules au total, sept hélicoptères et quatre avions.

Depuis 2010, le Dakar compense financièrement l’intégralité de son empreinte carbone directe, dans le projet « Madre de Dios Amazon REDD » de l’association Greenoxx dédié à la protection de l’environnement.

Ce projet a permis la préservation de plus de 100 hectares de forêt et la protection de 35 espèces animales et végétales. Le programme soutient également les producteurs ruraux, en préservant leurs espaces, en finançant des projets écologiques et en menant des activités de communication et de sensibilisation.

ASO (Amaury Sport Organisation) annonce le 15 avril 2019 que le Dakar quitte l’Amérique du Sud pour se dérouler en Arabie Saoudite à partir de 2020 et ce pour cinq années.

Dakar 2020 Saudi Arabia

Le tracé du parcours en Arabie Saoudite est rigoureusement construit en équipe avec les institutions du pays afin de préserver le patrimoine culturel et environnemental.

Le parcours de la première édition du Dakar en Arabie Saoudite explore l’ensemble des territoires du plus vaste pays du Moyen-Orient.

Au total, les pilotes et équipages s’attaquent à un itinéraire de 7800 km, dont 5000 km à disputer en spéciales, cinq d’entre elles dépassant les 450 km.

Dans le pays où le désert est roi, le rallye se jouera à 75 % sur du sable… tous les types de sables.

La géographie de l’Arabie Saoudite est dominée par le désert d’Arabie, les zones semi-désertiques et arbustives associées et plusieurs chaînes de montagnes et hautes terres. Il s’agit, en fait, d’un certain nombre de déserts reliés entre eux et comprend les 647 500 km² du Rub’ al Khali, dans la partie sud-est du pays, le plus grand désert de sable contigu du monde.

Le couloir de terrain sablonneux connu comme le désert d’ad-Dahna relie le grand désert du Nefoud (65 000 km²) dans le nord de l’Arabie Saoudite au Rub al-Khali, dans le sud-est, l’escarpement de Tuwaiq, région de 800 km2, arc de falaises calcaires, de plateaux et de canyons, les salines saumâtres, dont les sables mouvants d’Umm al-Samim, les sables de Wahiba (Oman), une mer de sable isolée en bordure de la côte est,le Rub al-Khali, vaste bassin sédimentaire, allongé sur un axe nord-sud-ouest, continue le plateau arabique (1000 mètres), dont les paysages rocheux cèdent la place à une vaste étendue de sable dont l’extrême sud atteint le centre du Yémen.

Le sable repose sur des plaines de gravier ou de gypse, et les dunes atteignent des hauteurs maximales de 250 m. Les sables sont principalement des silicates, composés de 80 à 90 % de quartz et, pour le reste, de feldspath, dont l’oxyde de fer colore les grains de sable en orange, violet ou rouge.

« Depuis mes premiers souvenirs et mes premières expériences du Dakar, j’ai toujours considéré que ce rallye à part portait en lui le concept de la découverte, du voyage vers l’inconnu »

« En allant en Arabie Saoudite, c’est bien entendu cet aspect qui me fascine. Je suis certain que ce même sentiment va animer tous les pilotes et copilotes. Et en tant que directeur de l’événement, c’est un défi grandiose de se retrouver face à cette page blanche, avec des possibilités infinies. Je suis déjà inspiré et heureux de devoir tracer un parcours dans une géographie aussi monumentale et propice aux itinéraires les plus audacieux. Il n’y a que l’embarras du choix.

Sport, navigation, dépassement de soi, seront à l’évidence magnifiés dans ces territoires faits pour le rallye-raid. »

David Castera, directeur du Dakar 2020

Ride 3D – Dakar 2020

Ride 3D – Dakar 2020

Jeddah, située sur les bords de la mer Rouge, entre l’Afrique et la péninsule Arabique, est la ville départ du rallye-raid Dakar 2020 Saudi Arabia.

Le rallye-raid Dakar 2020 présente une diversité de territoires susceptible d’éprouver les teams dans tous les registres : pilotage, navigation, endurance, franchissement.

Dakar 2020 Saudi Arabia - map / carte
Dakar 2020 Saudi Arabia – map / carte

Les teams engagés passeront d’abord par le nord du pays et la ville de Neom pour rejoindre ensuite la capitale, Riyad, où se tiendra la journée de repos. Ils reprendront ensuite la route en direction du sud et la ville de Wadi Al-Dawasir avant de prendre la direction de l’Est et Shubaytah, à la frontière avec l’Oman. Ils termineront ensuite leur parcours en longeant le Golfe Persique jusqu’à l’arrivée à Qiddiya.

#Dakar2020 programme TV

Comment suivre le Rallye-Raid Dakar 2020 sur France TV Sport ? Voici le programme !

  • Le Dakar à 19h45 sur France4 TV
  • Le Journal du Dakar à 20h45 sur France3 TV
  • Le Bivouac à 01h30 sur France2 TV

L’émission intitulé « Le Dakar » précisément, c’est à suivre tous les jours à 19h45 sur France 4 (19h les dimanches) et en direct puis en replay sur France tv sport, du 5 au 17 janvier 2020.

Le Bivouac, précisément, c’est dès le début de soirée sur France tv sport, à 01h30 sur France 2 et rediffusé le matin à partir de 8h sur France O.

Dakar 2020 vidéos

Dakar 2020 : La grande première

« Événement phare dans le monde du sport automobile, le Dakar promet des sensations pour cette nouvelle édition. Cette fois, le terrain de jeu des pilotes se situe en Arabie Saoudite. Un parcours particulièrement polyvalent et varié qui garantit des frissons. Nous avons suivi la reconnaissance de la première étape, et ça secoue ! » – Team France TV Sport, via Tout le sport, sur France 3 TV

Dakar 2020 : le calme avant la tempête

« Après des mois de préparation, le jour J est enfin arrivé pour les pilotes du Dakar 2020. Après 30 éditions en Afrique et 11 en Amérique du Sud, cette course mythique du sport automobile pose cette fois-ci ses valises en Arabie Saoudite. Pour la première épreuve, les concurrents devront faire face à 319 kilomètres dans les dunes, les cailloux et des paysages à couper le souffle. » – Team France TV Sport

#Dakar2020 Les véhicules ?

Cinq catégories de véhicules sont donc représentées sur le Dakar. Motos, autos, quads, camions, et plus récemment les SxS ‘Side by Side ‘, permettent à leurs pilotes et équipages d’avancer.

catégorie Motos

Si la très grande majorité des motards est constituée d’amateurs, un processus de sélection très strict est cependant assuré. Pour être accepté sur le Dakar, il est demandé aux candidats d’avoir déjà terminé une manche de la coupe du monde de rallye tout terrain de la FIM (Fédération Internationale de Motocyclisme), ou une course labellisée « Dakar Series ».

On y distingue plusieurs groupes, dont le plus connu reste le groupe de pilotes « Elite ». Munis de plaques de course jaunes distinctives, ces pilotes ont tous terminé dans le top 10 du classement général ces dernières années, ou ont à minima gagné au moins une spéciale (hors prologue) sur une des dernières éditions.

Toutes les motos qui courent sur le Dakar ont la particularité d’avoir une cylindrée limitée à 450cc.

catégorie Quads

Pour les Quads, leur cylindrée maximale est de 750cc pour les deux roues motrices, et 900cc pour les 4 roues motrices. C’est un cycle à moteur non couvert, tout-terrain, monoplace ou biplace à trois ou quatre roues. Le sigle ATV, abréviation de All-Terrain Vehicule est utiliser pour désigner les quads.

catégorie SxS

Les véhicule SxS portent un numéro de course sur fond bleu. Existant depuis 2017, cette catégorie est en plein essor. Ces véhicules légers appelés parfois SSV (Side-by-Side Vehicle) ou UTV (Utility Task Vehicle) répondent à un règlement permettant de transformer avec des coûts maîtrisés des véhicules qui restent proches de la série.  

La vocation de cette catégorie est de permettre à de nombreux amateurs d’avoir une plateforme accessible et fun. Cette nouvelle catégorie permet également aux grosses équipes et aux constructeurs de pouvoir repérer les talents en devenir.

Dotés d’un réservoir d’une capacité maximale de 130 litres pour une autonomie de 250 kilomètres, ces véhicules ont la particularité de s’arrêter aux mêmes ravitaillements essence que les motos.

En conformité avec le règlement FIA, une catégorie T3 unique réunit les buggys légers (< 900 kg) dont le moteur est inférieur à 1 000 cc.

Ils seront répartis en deux classes : les T3.S (série) limités à 120 km/h et les T3.P (prototypes) limités à 130 km/h, tous équipés d’une bride l’arrivée d’air qui nivelle les performances.

catégorie Autos

T1 : Le plus répandu (chez les pros comme les amateurs), il s’agit d’un véhicule prototype répondant aux normes techniques et de sécurité du règlement de la Fédération Internationale de L’Automobile (FIA).

La base du véhicule est un châssis tubulaire sur lequel sont montés des composants mécaniques et de sécurité.

La carrosserie du véhicule, souvent en fibre de verre ou en carbone représente la plupart du temps une « silhouette » d’un véhicule commercial existant, mais ces véhicules sont entièrement conçus et développés pour la course.

Les T1 existent en 2 ou 4 roues motrices, avec des motorisations Essence ou Diesel.

T2 : avec numéro de course sur fond rose. Il s’agit de véhicules tout terrain de série modifiés pour la compétition. La recette est relativement simple : sur la base d’un véhicule 4×4 de série acheté chez un concessionnaire, des modifications sont apportées, suivant une préparation très réglementée et principalement axée sur la sécurité : arceau, sièges « baquet », réservoirs…

T3 : Il s’agit à nouveau de véhicules prototypes mais considérés comme « véhicules légers ».

Souvent équipés de moteurs de moto, les plus connus sont les petits buggys.

OPEN : Plusieurs subdivisions existent. Rentrent dans la classe OPEN, des véhicules répondant à des normes techniques différentes de celles de la FIA, comme par exemple le règlement Américain, des véhicules électriques ou roulant grâce à des énergies dites « alternatives », ou enfin, depuis le Dakar 2019, des ‘UTV’ répondant à des règlementations nationales.

catégorie Camions

T4.1 :Il s’agit d’un camion issu de la série et répondant au règlement FIA. Ils sont devenus assez rares car peu adaptés pour le franchissement de dunes par exemple.

T4.2 :Les plus répandus. Il s’agit de camions prototypes, suivant un règlement écrit par A.S.O., l’organisateur du Dakar.

La cabine et certains composants doivent cependant être issus de la série. Ils sont limités à 140km/h.

T4.3 : Avec leurs numéros de course sur fond rose permettant de les distinguer, ce sont des véhicules dits « d’assistance rapide » : chargés de pièces, ces anciens T4.1 ou T4.2 servent désormais d’ateliers roulants et peuvent ainsi porter assistance à d’autres types de véhicules qui en auraient besoin.

Les camions d’assistance en piste inscrits en T4.3 seront tenus de réintégrer le parcours de la spéciale au point où ils l’auront quitté en cas d’intervention en dehors du tracé. Aucune assistance n’est possible pour un véhicule n’ayant pas réalisé l’intégralité du parcours.

Toutes les catégories seront équipées d’un GPS Unik 2 : Auto, Camion, SxS Vehicle, Moto et Quad.

Le système Iritrack permet de suivre en temps réel les positions et l’évolution des concurrents et offre ainsi une meilleure lisibilité de la course.

L’art du pilotage et tech de navigation

  • lecture cartes et road books, utilisation d’un compas, d’un GPS traditionnel et du GPS officiel ERTF
  • préparation et lecture du road book, utilisation des systèmes de sécurité (GPS, Sentinel, Irritrack et balise), carton de pointage et timing, étude du règlement FIA et des différents panneaux
  • Création d’itinéraires et de road book

Source et images :
dakar .com
Amaury Sport Organisation
Saudi Arabian Motor Federation
Vidéos et Citations via sport .francetvinfo .fr
ertf.com