McLaren Artura - 2021 - front side-face / profil avant - on road / sur route

McLaren Artura : next-gen supercar [M630 V6 3.0L Twin-Turbo-chargers +70kW E-motor ] 680ch. 720Nm

17/02/2021 - Ewen LJ Team Principal DESIGNMOTEUR - Auto - ,

McLaren Automotive vient de présenter la nouvelle génération, très attendue, de supercar dénommée McLaren Artura. Sous le capot, McLaren a developpé un bloc inédit, au nom de code évocateur M630, bloc V6, six cylindres, placé en V à 120°, de 3.0L, équipé de double turbos, à activation électrique, sur un système hybride par un electro motor de 70kW, équivalent à 95 ch. L’ensemble produit 680 ch. Le poids de la supercar Artura est de 1395 kg (dry weight). Présentation.

Châssis McLaren Artura

McLaren Artura - 2021 - front wheel / jante avant
McLaren Artura – 2021 – front wheel / jante avant

“The new McLaren Carbon Lightweight Architecture (MCLA) is quite literally at the core of the super-lightweight engineering philosophy that is inherent throughout the Artura.

We developed this all-new, High-Performance Hybrid supercar with all of our learnings from decades of working with advanced composite and other lightweight materials, using world-first processes and techniques to deliver weight savings that offset heavier hybrid powertrains, ensuring greater energy efficiency and maintaining the outstanding agility and dynamic performance our customers expect.”

Jamie Corstorphine, Director of Product Strategy, McLaren Automotive

Sur la McLaren Artura, le triangle supérieur avant est monté sur la monocoque en carbone, tandis que le triangle inférieur est fixé sur le faux-châssis en aluminium. Le sous-cadre arrière est assemblé à la monocoque, le plancher en fibre de carbone sous la batterie reliant les traverses inférieures transversalement au véhicule, assurant la rigidité en torsion requise et optimisant le poids du cadre arrière.

onboard McLaren Carbon Lightweight Architecture

McLaren Artura - 2021 - chassis / châssis - McLaren Carbon Lightweight Architecture - structure carbon fibre monocoque
McLaren Artura – 2021 – chassis / châssis – McLaren Carbon Lightweight Architecture – structure carbon fibre monocoque

The new architecture – called McLaren Carbon Lightweight Architecture (MCLA) – features three elements: an all-new carbon fibre monocoque occupant structure, a new chassis with aluminium crash beams and rear subframe, and a first-to-market domain-based ethernet electrical architecture.


La longueur de la partie inférieure du cadre est raccourcie pour accueillir un diffuseur arrière sur mesure, et la géométrie du nouveau concept de suspension arrière multibras à bras triangulaire est particulièrement marquée.

4 years in the making, MCLA is the first architecture to be manufactured at the McLaren Composites Technology Centre (MCTC), a new, state-of-the-art facility in the Sheffield region.

Flexible in application (but physically incredibly stiff and strong) this scalable platform architecture heralds the beginning of a new era of McLaren supercars.

To achieve all of this, McLaren is one of the first-to-market with a zonal domain-based ethernet architecture as the core backbone of the vehicle. The technology is the stepping point towards the industry trend of vehicle architecture redesign.The domain-based ethernet system utilises four controllers, each positioned in a key area within the vehicle to optimise data rates and cable lengths.

McLaren Artura - 2021 - front side-face / profil avant - on road / sur route
McLaren Artura – 2021 – front side-face / profil avant – on road / sur route

Placed in the same zones as the loads they control, the controllers are connected, via ethernet, through a central gateway. Linked functions at the front, rear or across the vehicle don’t need independent wiring and control systems, but instead transfer data via this central ‘backbone’.By moving to a single standard, all communications can coexist on the same ethernet network. Spreading outwards from each domain, data transfer still occurs via LIN (Local Interconnect Network) and CAN (Controller Area Network) for subsystem communication but processing power has increased. The use of the domain-based technology has reduced the length of cabling in the vehicle by 25%, reducing weight by more than 10%.

The brakes on the Artura are the latest-generation carbon ceramic brakes and lightweight aluminium calipers from the same family as the system used in the McLaren 600LT and 720S. The carbon ceramic discs measure 390mm at the front and 380mm at the rear and, working in conjunction with the kinematics of the new rear axle design, deliver superior high-speed braking power and stability.

McLaren Artura - 2021 - rear side-face / profil arrière - on road / sur route
McLaren Artura – 2021 – rear side-face / profil arrière – on road / sur route

discs and forged aluminium calipers (6-piston front monobloc, 4-piston rear), the Artura adopts a version of the Formula 1-inspired integrated caliper cooling ducts seen on the 765LT.

This technology delivers cooling air to the front calipers and discs, reducing brake pad temperatures during track driving.

McLaren’s tyre partner, Pirelli, has delivered three bespoke tyres designed to maximise the Artura’s dynamic characteristics and performance.

The tyres – 235/35Z R19 at the front and 295/35 R20 at the rear – are all marked ‘MC-C’ to indicate they are a Pirelli Cyber Tyre tailor-made for McLaren.

McLaren Artura - 2021 - rear wheel / jante arrière
McLaren Artura – 2021 – rear wheel / jante arrière

Moteur McLaren Artura

McLaren Artura - 2021 - engine / moteur - M630 V6 3.0L Twin Electrically-Actuated Turbochargers
McLaren Artura – 2021 – engine / moteur – M630 V6 3.0L Twin Electrically-Actuated Turbochargers

“all-new V6 engine is compact, light, powerful and extremely efficient. The dimensions aided packaging of the hybrid system and enabled a lower centre of gravity for the Artura, while the 120° vee design allowed us to have a very short and stiff crankshaft, which means the engine can rev all the way to 8500rpm, delivering the drama and excitement you expect from a McLaren supercar.”

Richard Jackson, Head of Powertrain, McLaren Automotive

under the hood M630

McLaren Artura - 2021 - engine / moteur - M630 V6 3.0L Turbochargers - top view
McLaren Artura – 2021 – engine / moteur – M630 V6 3.0L Turbochargers – top view

Designed by McLaren engineers to set new standards for smaller capacity V6 turbocharged engines, an all-new 3.0-litre V6 is at the heart of the Artura’s powertrain

Un tout nouveau V6 de 3,0L est au cœur du groupe motopropulseur de l’Artura. Générant 585 ch. et 585 Nm de couple, le bloc M630 produit plus de ch. par litre que n’importe quel moteur McLaren, à l’exception du V8 de 4.0L.

Léger – il ne pèse que 160 kg, soit 50 kg de moins qu’un V8 McLaren – et extrêmement économe en carburant, sa configuration grand angle unique et sa taille compacte permettent d’obtenir un groupe motopropulseur hybride haute performance plus court que le moteur V8 de McLaren et une transmission à sept vitesses.

C’est d’autant plus impressionnant que l’on y a ajouté une huitième vitesse, ainsi que le premier différentiel à commande électronique de McLaren.

Monté longitudinalement et entraînant les roues arrière, le moteur est un V6 de 2993 cm3 à carter sec, avec un alésage de 84,0 mm et une course de 90,0 mm. Le calage des soupapes est variable en continu.

La puissance de pointe de 585 ch est produite à 7500 tr/min, la ligne rouge à 8200 tr/min voire 8500 tr/min).

McLaren Artura - 2021 - engine / moteur - M630 V6 3.0L
McLaren Artura – 2021 – engine / moteur – M630 V6 3.0L

Un couple de 585 Nm est généré de 2250 à 7000 tr/min. L’injection directe d’essence (GDI, Gasoline direct injection) fonctionnant à une pression de 350 bar assure un ravitaillement précis pour une puissance accrue et des émissions réduites, avec un injecteur central par cylindre, tandis que les filtres à particules à essence (GPF, Gasoline Particulate Filters) et les convertisseurs catalytiques assurent le respect de toutes les exigences législatives.

Le moteur utilise une disposition en « hot vee » sur 120˚. Cette configuration permet le partage des manetons, ce qui donne un vilebrequin très court et très rigide, adapté aux moteurs de grande puissance et à haut régime.

L’angle plus large présente des avantages tels qu’un centre de gravité plus bas et la création d’une cavité à l’intérieur du « V » pour loger les deux turbocompresseurs. C’est l’un des facteurs qui font que le moteur est plus étroit de 220 mm que le V8 de 4.0L à double turbocompresseur de McLaren, sa nature compacte étant assurée par des avantages supplémentaires en termes de longueur et de poids.

La configuration ‘hot vee’ optimise en outre les performances et les émissions. Cela permet d’utiliser des canaux d’échappement courts et de même longueur pour alimenter les turbos, ce qui permet un embobinage plus rapide avec des catalyseurs très rapprochés qui alimentent directement l’arrière avec des pertes de charge minimales.

Les turbocompresseurs compacts à simple volutes sont généralement symétriques, ce qui élimine les compromis de performance habituellement constatés dans les systèmes d’échappement et d’admission des moteurs biturbo en V.

Le système utilise la technologie des roulements à billes pour réduire la friction dans le turbo, ce qui lui permet de tourner plus vite. Combiné à des wastegates à commande électronique qui peuvent ajuster instantanément la position indépendamment de la pression du système, le décalage du turbo et le temps de réponse sont minimisés. Ceci, combiné à la puissance du moteur électrique, donne à l’Artura une réponse extrêmement rapide aux sollicitations de l’accélérateur.

McLaren Artura - 2021 - engine / moteur - M630 V6 3.0L Twin Electrically-Actuated Turbochargers - powertrain
McLaren Artura – 2021 – engine / moteur – M630 V6 3.0L Twin Electrically-Actuated Turbochargers – powertrain

Une série de boucliers thermiques complexes entoure étroitement le ‘hot vee’ pour le refroidir efficacement. Ils entourent le moteur pour empêcher la chaleur de se diffuser à l’arrière du véhicule, avec des buses alimentées par l’arrière des ventilateurs du radiateur haute température (HTR, High-Temperature Radiator) pour souffler de l’air à grande vitesse entre le haut du ‘hot vee’ et le dessous du bouclier thermique. Cet air chauffé est évacué par la cheminée du groupe motopropulseur, une ouverture dans le bouclier thermique au centre de la grille du pont arrière.

Le bloc moteur léger, les culasses et les pistons sont tous en aluminium. Le bloc est doté d’alésages principaux directement revêtus plutôt que de chemises revêtues séparées. Cette technologie permet au moteur d’être nettement plus court.

La culasse et le bloc moteur utilisent des noyaux imprimés en 3D, une technologie plus typiquement utilisée en F1 que sur les voitures de route, permettant un refroidissement de précision sans compromis, par exemple un passage de refroidissement micro-compact de 2 mm entre les cylindres.

hybrid powertrain

McLaren Artura - 2021 - engine / moteur - High Performance Hybrid - powertrain
McLaren Artura – 2021 – engine / moteur – High Performance Hybrid – powertrain

The Artura’s hybrid powertrain combines an all-new twin-turbocharged six-cylinder petrol engine together with an industry-leading axial flux electric motor (E-motor) integrated within an all-new eight-speed transmission, and a lithium-ion battery pack.

The combined output of the High-Performance Hybrid powertrain is 680PS and 720Nm, with the torque of the E-motor ensuring instant throttle response. Straight-line acceleration of 0-100km/h (62mph) is achieved in 3.0 seconds and 0–300km/h (186mph) in just 21.5 seconds; yet at the same time the Artura is capable of driving up to 30km on battery power alone.

The McLaren Artura has four Powertrain modes, covering every driving requirement: E-mode, Comfort, Sport and Track.

E-mode is the default for silent start-up and zero-emissions, fully-electric driving.

In Comfort mode, the V6 petrol engine runs in tandem with the E-motor, with maximum assistance for fuel saving.

In Sport model, the E-motor provides torque infill at lower revs, while the V6 targets maximum performance.

Track mode delivers the same blend of hybridised power, with transmission software delivering faster shifts.

“With eight forward gears, all with short individual ratios, the all-new, twin-clutch transmission encourages the driver to keep the V6 engine in the power and torque band for more of the time and fully enjoy the Artura driving experience.

The transmission is lightweight and very compact, especially when you consider that it has the powertrain’s E-motor – which also fulfils the role of a mechanical reverse gear – integrated into the clutch bell housing.”

Geoff Grose, Chief Engineer, McLaren Artura

under the hood E-motor

McLaren Artura - 2021 - engine / moteur - E-motor - preview
McLaren Artura – 2021 – engine / moteur – E-motor – preview

“The compact, high power density axial flux E-motor and energy dense Lithium Ion battery pack that comprise the electric element of the Artura powertrain bring 95 ch. and up to 225Nm to the total power and torque outputs of McLaren’s new High-Performance Hybrid.

This contribution is key both to the electrifying supercar performance and the 30km of emissions-free, EV driving capability.”

Sunoj George, Head of Electric Drive Technology, McLaren Automotive

Le moteur électrique est véritablement révolutionnaire, puisqu’il s’agit de la première application d’un moteur à flux axial dans un véhicule routier de série.

La plupart des moteurs électriques dans le monde de l’automobile utilisent la technologie du flux radial, où les aimants sont positionnés autour d’un rotor. Un moteur à flux axial est fondamentalement différent, car il comporte un stator pris en sandwich entre deux moyeux de rotor et capable de fournir une puissance et une densité de couple exceptionnellement élevées, tout en étant plus petit et plus léger.

Le bloc E-motor d’Artura ne pèse que 15,4 kg, y compris l’interface de transmission, ce qui représente moins de la moitié du poids du moteur E à flux radial de 38 kg de la McLaren P1. Il produit 70kW (95 ch.), une puissance de 4,6kW/kg qui est 33% plus élevée en termes de densité de puissance que l’unité dans la McLaren P1 – et un couple maximum de 225Nm.

Le moteur électrique est capable, en conjonction avec la batterie, de propulser l’Artura en mode EV pur jusqu’à 30 km et à une vitesse maximale de 130 km/h.

Le profil de transmission du couple du moteur électrique est différent de celui du moteur à essence V6 ; les pointes de chacun ne se produisent pas simultanément, d’où les 720 Nm maximum de l’Artura.

La courte longueur axiale du moteur électrique s’inscrit parfaitement dans le carter d’embrayage de la boîte de vitesses à huit vitesses à double embrayage de l’Artura, conçue sur mesure.

En plaçant le moteur électrique en ligne avec le moteur et la transmission, sa puissance et son couple sont transférés directement à l’arbre de transmission principal, ce qui améliore la réponse.

En revanche, avec un moteur à flux radial décalé, un engrenage supplémentaire est nécessaire pour transférer ses sorties à l’arbre de transmission principal. Le moteur électrique remplit également le rôle de marche arrière en tournant en arrière lorsque cela est nécessaire, ce qui signifie qu’il n’est pas nécessaire d’avoir une marche arrière dans la transmission de l’Artura.

La batterie de l’Artura est un autre exemple de l’expertise de McLaren en matière d’hybride. Alors que la McLaren P1 et la Speedtail disposent toutes deux de ‘power batteries’ semblables à celles que l’on trouve dans le sport automobile, l’Artura est dotée d’une ‘energy battery’ qui permet à la fois des performances d’accélération impressionnantes et une autonomie pratique de 30 km sans émissions lorsqu’elle est complètement chargée. L’énergie utilisable de la batterie est de 7,4 kWh.

La batterie se compose de cinq modules au lithium-ion, qui reposent sur un collecteur de refroidissement. L’unité de gestion de la batterie se trouve à côté des modules, et l’unité de distribution de l’énergie (PDU, Power Distribution Unit) est intégrée à la batterie pour gagner de la place.

La batterie est refroidie indirectement par le biais du réfrigérant dans les rails de refroidissement du collecteur ; le circuit de réfrigérant passe par l’avant de la monocoque où se trouve le nouveau système électrique de chauffage, de ventilation et de climatisation.

Le refroidissement optimisé de la batterie permet d’obtenir une plus grande puissance et de maintenir la plage d’émissions zéro.

McLaren Artura - 2021 - chassis / châssis - High Performance Hybrid - powertrain
McLaren Artura – 2021 – chassis / châssis – High Performance Hybrid – powertrain

The power distribution unit located inside the battery gives its distribution to the state-of-the-art, super lightweight motor control unit (MCU), which converts the high-voltage DC current of the battery to the AC current that the E-motor needs under acceleration. As further evidence of the pace of development at McLaren, the MCU weighs around 68% less than the equivalent unit in the McLaren P1.

Design McLaren Artura

McLaren Artura - 2021 - front hood / capot avant
McLaren Artura – 2021 – front hood / capot avant

“The way we design cars at McLaren is different. We use a holistic approach comprising both technical design and studio design, areas that in the automotive industry are often separated and sometimes even compete; McLaren sees these pillars as integrally linked and working towards common goals.”

Dan Parry-Williams, Director of Engineering Design, McLaren Automotive

Design extérieur McLaren Artura

McLaren Artura - 2021 - front-face / face avant
McLaren Artura – 2021 – front-face / face avant

“Our mission was to create a piece of pure technical sculpture, where technology doesn’t distract but enhances the visual experience. We were guided throughout by three key phrases – purity, technical sculpture and functional jewellery.

The purity is not only purity of line, but also in the integration of components; technical sculpture references the need to be stunning to look at, but there for a reason, like the forms you see in nature; while functional jewellery is best explained by the fact that we don’t decorate, we do what is needed and make it beautiful.”

Rob Melville, Design Director
McLaren Artura - 2021 - front side-face / profil avant
McLaren Artura – 2021 – front side-face / profil avant

The large side intakes also help to endow the Artura with a striking visual character, captured in a pinched waist, powerful nose and particularly curvaceous rear haunches linked by a tightly packed core.

Chaque aération, chaque conduit, chaque pli, même les rétroviseurs extérieurs, ont un rôle spécifique dans la gestion du flux d’air, le refroidissement des radiateurs, l’optimisation de la force d’appui et l’activation de la technologie embarquée. Les grilles d’aération sur les ailes avant, par exemple, réduisent la pression dans les passages de roue et éloignent l’air « sale » des prises d’air latérales, tandis que l’air « propre » est guidé vers ces prises d’air par un cheminement aérodynamique complexe comprenant des canaux de porte sculptés.

The air intakes in the nose and doors cut deeply into the body, while the elegant flying buttresses appear to ‘pool’ where they fall from the single-piece aluminium roof to meet the bodywork, creating a graceful visual effect in the remarkable one-piece rear clamshell.

McLaren Artura - 2021 - rear side-face / profil arrière
McLaren Artura – 2021 – rear side-face / profil arrière

La carrosserie organique « shrink-wrapped » contraste avec les côtés des portes dièdres. Ces surfaces verticales jouent un rôle aérodynamique distinct tandis que leur forme, qui se transforme en courbure de l’admission d’air, a permis aux ingénieurs de McLaren d’optimiser le poids et la rigidité des portes en aluminium.

“The Artura is super-lightweight, with the entire powertrain packaged centrally in the vehicle and as low down as possible. The rear suspension is a clever multi-link wishbone system that’s designed to be significantly stiffer than anything we’ve used before, and advanced Proactive Damping Control is also a central part of the car’s dynamics.

We wanted to make a thrilling, engaging supercar that asks very few compromises of the driver or the passenger and the Artura truly delivers on the McLaren promise of class-leading driving dynamics and cutting-edge technology.”

Geoff Grose, Chief Engineer, McLaren Artura
McLaren Artura - 2021 - rear-face / face arrière
McLaren Artura – 2021 – rear-face / face arrière

Design intérieur McLaren Artura

McLaren Artura - 2021 - interior / intérieur
McLaren Artura – 2021 – interior / intérieur

The interior design has been driven by the same principles of purity, technical sculpture and functional jewellery that dictated the exterior of the Artura; the upper facia rises up to meet the wide and deep windscreen, which is bordered by a carbon fibre structure that ensures particularly slim A-pillars; the facia seems to almost float, creating a sense of calm focus with no visual interruptions in the driver’s eyeline and complementing the unmatched visibility.

McLaren Artura - 2021 - seats / sièges
McLaren Artura – 2021 – seats / sièges

Source et images :
McLaren Automotive